Publié : 10 février
Format PDF Enregistrer au format PDF

-U-

Uberisation


C’est un néologisme (un nouveau mot, on enrichit son vocabulaire ici !) qui dérive de la marque Uber qui propose via une application sur smartphone de réserver des véhicules de tourisme avec chauffeurs. Activité qui ressemble à celle des chauffeurs de taxis...

Donc l’uberisation correspond au fait qu’une start-up ou une nouvelle entreprise liée à l’économie digitale (directement liée au web) "peut à priori menacer et remettre en cause rapidement un vieux modèle de l’économie « traditionnelle »."

Ainsi Uber menace l’activité des chauffeurs de taxis.

On parle maintenant d’"amazonification" de l’économie. Uber n’a pas effacer les chauffeurs de taxi, mais Amazone accapare une part de plus en plus importante des achats en ligne pour un nombre grandissant de produits proposés.

Quels secteurs sont "uberisés" ? un élément de réponse ici une vidéo explicative ici

Union Européenne (U.E.)


"L’Union européenne n’a pas toujours été aussi vaste qu’aujourd’hui. Lorsque le processus de coopération économique entre pays européens a débuté, en 1951, seuls l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas y participaient."
Par ordre d’adhésion : 1er janvier 1958 Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas / 1er janvier 1973 Danemark, Irlande, Royaume Uni (reste pour le moment un membre à part entière de l’U.E. malgré le vote du BREXIT) / 1er janvier 1981 Grèce / 1er janvier 1986 Espagne, Portugal / 1er janvier 1995 Autriche, Finlande, Suède / 1er mai 2004 Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie / 1er janvier 2007 Bulgarie, Roumanie / 1er juillet 2013 Croatie.
Le site de l’U.E. ici