Vous êtes ici : Accueil > Le Lycée > Présentation de l’établissement > Salle Marie-Thérèse Fainstein
Publié : 26 janvier 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

Salle Marie-Thérèse Fainstein

Le saviez-vous ?

Marie-Thérèse Fainstein, est décédée dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 décembre 2014.
L’idée de baptiser une salle en nom, était un projet qui germait depuis un bout de temps.
Il s’est réalisé le mardi 13 mai 2014, malheureusement sans sa présence. Ce baptême s’est fait en présence de sa famille et des membres du personnel.
A l’issue de cette cérémonie, nous avons partagé le verre du souvenir.

Qui est Marie- Thérèse Fainstein ?

Nous (Sonia Yazid et Stéphane Letourneur, enseignant de Lettres histoire au lycée Jean Rostand) l’avons accueilli plusieurs fois dans notre lycée. Elle est venue témoigner plusieurs fois devant les élèves.

Arrêtée le 25 Janvier 1942, Marie-Thérèse Fainstein est condamnée par le tribunal spécial à six ans de travaux forcés. Elle passera trois mois à la prison de Rouen puis est envoyée à la prison centrale de Rennes et enfin à celle de Chalons. Elle sera incarcérée pendant deux ans et demi. La levée d’écrou aura lieu le 1er mai 1944 mais le 2 mai elle sera emmenée par l’armée allemande au fort de Romainville, point de départ d’un convoi de déportés vers les camps de concentration. Elle arrive le 17 mai 1944 au camp de Ravensbrück, premier camp de concentration pour femmes créé par le régime nazi, puis est transférée en juin 1944 au camp de à Zwodau, en République Tchèque. Elle sera libérée par l’armée américaine le 7 mai 1945.

Marie-Thérèse Fainstein, était commandeur de la Légion d’Honneur, une distinction qui lui avait été remise le 1er septembre dernier, à l’occasion de la commémoration de la Libération. Cette grande résistante était également décorée de la croix de guerre avec palmes, de la médaille des déportés résistants et de la médaille d’honneur de la Ville de Dieppe.

Pourquoi témoignait-elle ?

Elle était attachée au devoir de mémoire.
Et voici un extrait du discours de Didier Marie ancien président de la Seine Maritime qui montre bien la démarche de Marie-Thérèse Fainstein.
« Attachée au devoir de mémoire, elle a réaffirmé combien il était important et utile d’entretenir la mémoire combattante pour transmettre aux jeunes générations les valeurs d’humanisme, de paix, de tolérance et de justice. Utile également pour se souvenir du drame et de l’horreur de la Déportation. Utile enfin pour comprendre les ressorts qui peuvent amener l’humanité à se détruire ».

« A travers son témoignage, elle nous a parlé de la Déportation mais aussi de ce qu’elle avait réussi à construire ou à reconstruire malgré les cicatrices ».

Pour Didier Marie, Marie-Thérèse Fainstein restera une « grande figure de la Résistance qui par ses engagements, tout au long de sa vie, a pris part au combat pour la liberté et à la conquête des droits humains et sociaux ».

En savoir plus ?

En regardant la vidéo du baptême de la vie scolaire, vous comprendrez quelle peine et quelle reconnaissance nous avons pour cette grande dame.
En plus, nous avons enregistré chez elle Marie Thérèse Fainstein. Si ce document historique de trois heures, vous intéresse, nous donnons gratuitement un exemplaire.